Actualités

Une "mention" attribuée par l'Académie de marine pour "Les naufragés d'Inishboffin"

Ce roman est un hymne à la vie et à la solidarité. L'Académie de marine ne s'y est pas trompée en lui attribuant un prix.

Cette prestigieuse institution, qui regroupe l'élite des amoureux de la mer, m'a offert le plus beau des cadeaux.

Ce roman représente en effet un an de travail d'écriture et il s'est nourri pendant plus de quatre ans de recherches, de rencontres, de voyages, de sentiments et d'émotions.

Merci à l'Académie de marine pour avoir apprécié ce roman profondément humain.

Ce prix, je le partage avec tous ceux qui ont apporté leurs réflexions ayant nourri mes "naufragés" : Soizic, Jean-Thierry, Jelvan, Yann, Théa, Béa, Dominique, Christophe... et les marins du PHA "Tonnerre". Grâce à vous tous, "Les naufragés d'Inishboffin" continue sa route pour porter les couleurs de la Marine sur les mers du globe et faire proffiter la SNSM du don de mes droits d'auteur. 

A ce propos, je mesure le fossé entre les plaisanciers, très gourmands en sortie des sauveteurs en mer, et le peu de générosité qu'ils ont vis à vis de leurs "Saint Bernard". Les grands discours valent peu lorsque rien ne change et que l'Etat, qui légifère sur tout, oublie d'apporter une aide concrête pour le renouvellement indispensable de la flotte de vedettes à bout de souffle... Les bénévoles des stations ne touchent pas un centime pour des sorties périlleuses et la tragédie des Sables d'Olonne nous rappelle cruellement qu'ils font don de leurs vies.

Amitiés à tous et "Bon vent !"

Jim

Interview sur RCF-Méditerranée








Qui suis-je ? La réponse est multiple et pourtant les bases qui fondent mes romans sont bien là,
Les découvrir dans cette interview réalisée le 14 février 2019 pour RCF-Méditerranée "Le magazine de la mer".

Ecouter

recueil "Nouvelles du Coeur de Bretagne"



Voici le recueil "Nouvelles du coeur de Bretagne".
Fantastiques, profondément humaines, poétiques, historiques, elles vous feront voyager le long du Canal en plongeant dans le lac de Guerlédan; côtoyer la Vallée des Saints; entrer dans un manoir hanté et l'abbaye de Bon Repos en 1793; partager entre Brest et l'ïle Longue, les réflexions d'un offficier et d'un aumonier en pleine tourmente de 1917.