Les naufragés d'Inishboffin

Les naufragés d'Inishboffin avec la SNSM

 Ce roman me tenait à coeur depuis mon premier embarquement en décembre 2007, dans une mer démontée. Je mesurais alors la violence des océans et imaginais sans peine ce qu’ils avaient englouti de marins que les familles ont attendus longtemps, dans un désarroi dramatique.
  Je pense souvent à nos pêcheurs ; à nos équipages de la Marine nationale ou de la SNSM qui sortent quel que soit le temps ; à ces marins de la marchande, forçats de la mer, ne touchant presque plus terre ; à nos sportifs de haute mer conscients des dangers et humbles face aux éléments ; à nos plaisanciers si petits sur l’immensité liquide qu’ils n’appréhendent pas tous avec humilité et respect.
  Le marin que je suis ne peut être insensible aux innombrables naufrages qui jalonne l'histoire de la navigation et je m'engage avec les sauveteurs en mer.

Mes droits d'auteur pour le roman "Les naufragés d'Inishboffin" seront reversés intégralement à la SNSM. Commander

premiers avis de lecteurs







François T... Docteur ès Lettres : "Merci de votre envoi que j'ai lu avec grand plaisir. Vous n'avez pas perdu la main ; donc, mille compliments."

Serge L... Réseviste marin et juriste : "Mes sincères félicitations pour "Les naufragés d'Insihboffin" que je termine à l'instant. Un vrai régal, une belle intrigue bien menée, une plume à la fois légère et assurée... le tout avec la Marine comme décor. Je me suis régalé," tout simplement."

Jean-Thierry C... Aumonier de Marine : "J'ai passé un bon moment. Merci encore !"








La musique; la poésie; la bière et le whisky...



Comment vivre l'Irlande sans ses pubs, ses ambiances musicales et ses poètes ? Mes personnages vivent cette terre de tourbe et de lough dans l'atmosphère châleureuse des soirées de sessions... Entre la mer, le vent, la pluie et les odeurs de moutons qui imprègnent les vestes de tweed, le parfum d'un Connemara est déjà une invitation à la méditation sur les divinités qui ont peuplé les Twelves Pins et parcourent toujours les chemins boueux des landes et des tourbières...

Au rythme des pluies Et du soleil...



Terre brûlée au vent

 Des landes de pierres
Autour des lacs
C'est pour les vivants
Un peu d'enfer Le Connemara
Des nuages noirs
Qui viennent du nord
Colorent la terre
Les lacs les rivières
C'est le décor Du Connemara

......

Là-bas au Connemara
On sait tout le prix de la guerre
Là-bas au Connemara
On n'accepte pas
La paix des Gallois
Ni celle des rois d'Angleterre


Michel Sardou


En avant pour la SNSM






Pourquoi offrir mes droits aux Sauveteurs en mer ?

Le verte Irlande et la Marine





Ce nouveau roman met en scène des personnages aussi attachants qu'un aumônier à bord du Porte-hélicoptère amphibie (ex. BPC) Tonnerre", la maître d'hôtel de son pacha, des offficiers mariniers solides et solidaires, un jeune et talentueux inspecteur de police du Connemara, deux divinités celtiques, un prêtre entre deux mondes et mon amie Cécile, à présent lieutenant de vaisseau à la DRSD (Direction du Renseignement et de la Sécurité de la Défense)...
  L'Irlande est l'écrin dans lequel des naufragés oubliés en côtoient d'autres, mêlant sa musique, ses poètes, ses alcools, ses paysages, son histoire et ses légendes à cette aventure menée comme une enquête policière. Embarquer à bord de ce roman c'est partir à la découverte d'un monde châleureux, magique, envoûtant et tragique.

Article dans Cols Bleus













Dans le numéro 3076 - Mars 2019

Avis de lecteurs - Remerciements

Chalette-sur-Loing le 28.03.2019 :
""J'ai dévoré comme à l'accoutumé ton dernier livre, et j'attends déjà la sortie du prochain pour me nourrir à nouveau de ton imaginaire.
J'ai senti de plus en plus d'aisance dans le style des "Naufragés d'inishbofin" et avoir pris comme personnage principal un "Padre" de la Marine est une idée remarquable et innovatrice, avec le cheminement protecteur de Roscanvel, l'attachante et atypique muette...
La suite policière avec Roscanvel manipulée et menacée par le vrai tueur, et l'arrivée de Cécile, m'ont vraiment "bluffé" et tu as mené avec efficacité le récit passionnant de l'enquête jusqu'à son terme avec, cerise sur le gâteau, l'épanouissement romantique entre Mikaël et Ludivine...
J'apprécie beaucoup aussi le découpage des chapitres et les passages poétiques qui apportent des réminiscences romanesques ou fantastiques à la trame de tes romans...
Jo S...


Nantes le 30 mai 2017
Monsieur,
Vous avez offert et dédicacé cinq de vos romans pour cinq stagiaires méritants des centres de préparation militaire d'Angers, de Nantes, de Poitiers, des Sables d'Olonne et de Saint-Nazaire...
Par ce geste spontanné vous témoignez auprès de ces jeunes de l'intérêt de la nation pour sa jeunesse et par la qualité de vos oeuvres vous les incitez à lire...
Le capitaine de vaisseau Bernard J.... 
Commandant la marine à Nantes - Saint-Nazaire


Avis de lecteurs

"Je viens de finir Les naufragés d’Inishboffin et ai beaucoup aimé. Les deux volets de la vie à bord du Tonnerre et de la terre d’Irlande avec son histoire et sa mythologie est captivante.
J’en parlais à mon esthéticienne qui est irlandaise et elle m’a demandé si le livre sera traduit en anglais...

Brigitte P... Londres le 10 août 2019"


"Ce mot pour évoquer votre roman que je viens de terminer " Les naufragés d'Inishboffin ".
J'ai aimé votre livre qui parle de légendes, de mystères et de ce pays si envoûtant qu'est l'Irlande à travers une enquête sur la recherche d'un sous-marin français.
Je ne savais pas que cette tragédie avait réellement existé et par curiosité j'ai consulté Internet. J'ai alors découvert qu'un sous-marin de la Marine Nationale " La Minerve " avait disparu depuis 50 ans avec 52 hommes !
Et aujourd'hui les médias annoncent que l'on vient de retrouver " La Minerve " !
Le hasard s'amuse parfois à vous faire de sacrés clins d'oeil...
Encore bravo pour votre roman plus que jamais d'actualité.

Jean-Louis T... France  le 22 juillet 2019"


"Elle émer...mer...er...ge lentement de son séjour au Liban! Chaos et guerre vécus par des protagonistes français venus dans ce pays pour des raisons diverses, plongés malgré eux dans ce marasme politico- religieux, et, c'est là que mon carnet de notes s'est révélé utile pour appréhender un peu (pas assez) ce "patchwork cultuel"...Le morceau de bravoure reste l'exffiltration de ces ressortissants français et merci à Jean-Marc de permettre au lecteur de vivre au "plus près" et "au dedans" ces moments de don total, voire de sacriffice de chacun des hommes concernés , combattant émérite.
Un peu "sonnée" mais bien contente de l'être!...je ne sais pas si celà est une bonne réaction de lecteur...

Jeanne-Marie H... Plan de la Tour le 13 août 2019"